Vous êtes ici : ACCUEIL > MAIRIE > RISQUES MAJEURS

RISQUES MAJEURS

Les Risques Majeurs

 

La ville d’Istres a édité une brochure d’information sur les risques majeurs. Ce document présente une définition précise de la nature des risques et les consignes de sécurité à suivre en cas d’urgence.


Se cacher la réalité de notre environnement serait la pire des attitudes. La politique de l’autruche est celle de l’inconséquence. Mais tomber dans des travers alarmistes n’est pas la bonne solution. Reste la seule voie raisonnable où la volonté de transparence est synonyme de responsabilité assumée : informer sur la nature des risques, qu’ils soient naturels ou technologiques, expliquer les mesures mises en place pour les prévenir et bien faire connaître les précautions à prendre en cas d’accident et d’urgence.
C’est pour répondre à ces trois critères que ce document a été réalisé par la ville d'Istres. Il doit être lu attentivement et conservé.


 Un recensement complet

La première qualité de cette brochure, élaborée en collaboration avec les services compétents de la Préfecture de Région, est d’être particulièrement complète. Elle n’élude aucun des risques potentiels auxquels la commune d’Istres et ses habitants peuvent être exposés. :
- Risques d’origine naturelle et notamment le premier d’entre eux dans notre région, le feu de forêt.
- Risques technologiques (risque industriel, transport de matières dangereuses et risque nucléaire).
L’information sur chacun d’entre eux, leur localisation, la prévention et les mesures adaptées prises par la commune d’Istres y sont clairement expliquées.


Comment réagir ?

Avoir les bons réflexes, cela ne s’invente pas. Ils sont le prolongement des consignes de sécurité que le document communal a placé en regard des explications propres à chacun des risques. Faire la différence entre toutes les modulations d’une sirène d’alerte des services de secours, savoir reconnaître le signal d’une fin d’alerte, sont autant d’éléments importants qu’il faut connaître.

Si la sécurité est fondamentalement une compétence régalienne de l'État, elle n'en constitue pas moins bien une préoccupation majeure des élus.
Le Code Général des Collectivités Territoriales place le Maire au cœur du dispositif d'organisation de la gestion de crise. Avec le concours de l'État, il identifie les risques majeurs du territoire communal, dans le cadre de la réalisation du Plan de Prévention des Risques (PPR). Ce plan est en fait un ensemble de documents résumant les enjeux humains, d'aménagement et fonciers ainsi que les mesures de réduction du risque, de prévention et de sauvegarde. Ils sont annexés au plan local d'urbanisme (PLU).
Le Maire concourt à l'exercice des missions de sécurité publique. Si la crise dépasse le territoire, le Préfet prend la direction des opérations de secours.
En cas de catastrophe naturelle ou technologique dans le cadre d'un plan communal de sauvegarde, les services municipaux participent à la gestion de la crise avec d'autres services extérieurs (SDIS, SAMU, Police et/ou Gendarmerie…).
Plus spécifiquement, des dispositions préventives précises ont été, d'ores et déjà, prises en cas de canicule et de pandémie de grippe aviaire.


Télécharger le document (format pdf-1,50 Mo)