Contactez-nous

Suivez-nous

Informations sur le moustique tigre

Le moustique tigre est un moustique originaire d’Asie. Il est implanté depuis 2004 dans notre région et est un vecteur de maladies : la dengue, le chikungunya et l’infection à virus Zika.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a pris un arrêté en date du 25 avril 2019 relatif à la lutte contre les moustiques potentiellement vecteurs de maladies sur l’ensemble du département des Bouches du Rhône.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) PACA surveille la prolifération du moustique-tigre, www.paca.arssante.fr

Dans le cadre du plan national anti-dissémination du chikungunya et de la dengue, le Conseil Départemental 13 est chargé d’assurer la surveillance du moustique tigre sur l’ensemble des communes du département.

La société EID (Entente Interdépartementale pour la Démoustication Méditerranée) www.moustiquetigre.org a été désignée par la Direction Générale de la Santé comme opérateur chargé du déploiement de cette surveillance sur le territoire.

Reconnaissable à sa silhouette sombre rayée de blanc et ses pattes zébrées, l’Aedes Albopictus est dénommé « moustique tigre ».

Pour vous informer et/ou signaler la présence d’un moustique tigre connectez-vous sur le site Internet : www.signalement-moustiques.fr

Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique, et tous les moustiques ne sont pas des moustiques tigres.

80 % des gîtes larvaires du moustique tigre se trouvent dans votre espace privé.


C’est en agissant au quotidien, chez soi, que nous pouvons éviter que le moustique tigre se reproduise et prolifère dans nos maisons, sur nos balcons, dans nos jardins, etc. Pour éviter qu’il prolifère, il faut détruire ses œufs et supprimer les eaux dans lesquelles la femelle pond. Elle aime tout particulièrement les petits récipients où l’eau stagne.

La situation en région Paca

Depuis le début de la surveillance renforcée, 18 cas confirmés de dengue et 1 cas probable de chikungunya ont été signalés. Il s’agit uniquement de cas importés. On parle de cas autochtone quand une personne a contracté la maladie sur le territoire national métropolitain et n’a pas voyagé en zone contaminée dans les 15 jours précédents le début de ses symptômes. Aucun cas de Zika n’a été détecté.

Informer et/ou signaler la présence d’un moustique tigre

Connectez-vous sur le site Internet :

www.signalement-moustiques.fr

Les bons réflexes

> Éliminer les petites réserves d’eau dans lesquelles l’eau peut stagner : les coupelles des plantes, les jouets des enfants, dans les coupelles remplacer l’eau par du sable humide ;

> Bâcher ou recouvrir d’une moustiquaire les réserves d’eau ;

> Ramasser les déchets verts, eux aussi peuvent devenir des récipients d’eau et abriter les œufs du moustique ;

> Être vigilant et ranger à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau (seaux, arrosoirs).

> Changer l’eau des plantes et des fleurs : une fois par semaine ou plus si possible.