Contactez-nous

Suivez-nous

Réguler la vitesse en ville pour votre sécurité

Sécurité publique

A Istres, on ne badine pas avec la sécurité routière. Coussin berlinois, dos d’âne, plateau traversant ou trapézoïdal, peu importe leurs noms, ils ont tous pour but de ralentir les vitesses excessives dans les rues et avenues de la ville. On compte 316 ralentisseurs sur l’ensemble de la commune (283 à Istres et 33 à Entressen).

Ces dispositifs « briseurs de vitesse » répondent souvent à la requête des habitants à l’occasion de visites de quartier, de réunion publique ou par l’intermédiaire du service "Allô travaux".

 C’est en fonction de la classification et du trafic d’une voie que sont implantés ces ralentisseurs qui répondent tous aux normes en vigueur (161 dos d'âne, 79 plateaux traversants, 62 coussins berlinois et 14 plateaux trapézoïdaux). Ils sont une des solutions efficace pour régler les problèmes d’incivilités dus à la vitesse excessive. Pour rappel la vitesse autorisée en ville est de 50 km/h (ou 30 km/h suivant le lieu). C’est d’ailleurs à cette allure que doivent être abordés ces ralentisseurs afin de garantir la sécurité des autres usagers et des piétons.

Le coût de création d’un ralentisseur de type trapézoïdal se situe aux alentours de 25.000 € et l'implantation d’un plateau traversant peut atteindre la somme de 80.000 €.
 

En complément du déploiement des ralentisseurs dans tous les quartiers, la ville a installé une quinzaine de radars dits "pédagogiques", situés sur les principaux axes de circulation, qui ont pour vocation d'avertir l'automobiliste de sa vitesse en temps réel. Un dispositif qui, si il n'est pas répressif, fait souvent prendre conscience à l'automobiliste de sa vitesse et lui fait "lever le pied" !

Enfin, notez que régulièrement la Police Municipale procède à des contrôles de vitesse par radar. Il ne s'agit plus ici d'indications pédagogiques mais de relever réels de la vitesse en ville pouvant entraîner une verbalisation et une perte de point sur le permis de conduire.