ACCÈS DIRECT

INFOS MAIRIE

  • Inscriptions rentrée scolaire 2017

    Du 28/06 au 14/08 : restauration scolaire, activités périscolaires et accueils de...
  • Plan canicule

    Pour faire face à d’éventuels pics de chaleur durant la saison estivale, la ville...
  • Service logement

    Le service logement & Habitat de la ville sera fermé au public, tous les jeudis...

Vous êtes ici : ACCUEIL > ACTU/AGENDA

Actualités

 

 

 


(mis en ligne le 18/05/17)

Débroussailler : une obligation légale !

La ville d’Istres met en place un dispositif pour informer et conseiller les propriétaires et lance une campagne de sensibilisation


Contre le risque d’incendie, la meilleure prévention réside dans le débroussaillement des espaces sensibles. Cela consiste à réduire les combustibles végétaux de toute nature  afin de limiter la propagation des incendies. Les Obligations Légales de Débroussaillement (OLD) sont régies par le code forestier et par un arrêté préfectoral (en date du 12/11/2014). Elles incombent aux propriétaires des terrains concernés (Bâtis) en zones soumises aux risques feux de fôrets et il revient aux maires de contrôler leur mise en œuvre.


Istres a été touchée l’été dernier par un incendie dans le quartier de l’Aupierre qui, sans commune mesure avec celui qui a ravagé des milliers d’hectares dans le secteur des Pennes Mirabeau, a illustré l’efficacité du débroussaillement qui avait été opéré par la commune sur ses propres terrains. En effet, l’incendie qui a nécessité l’évacuation de quelques dizaines de personnes a très vite été maîtrisé.

Le maire d’Istres, François BERNARDINI, soucieux de permettre aux propriétaires de connaître leurs obligations afin de procéder aux opérations de débroussaillement avant l’été prochain, a engagé depuis plusieurs mois un vaste plan d’actions en collaboration avec la Préfecture de Région, comprenant :

• l’envoi en janvier 2017 de 2000 courriers co-signés avec le Préfet de Région accompagnés d’un dépliant pédagogique puis, en février 2017, d’autant de courriers en recommandé aux propriétaires considérés comme prioritaires (représentant 925 bâtis) ;

• l’affectation de 4 agents municipaux formés par l’Office National des Forêts et la Direction Départementale des Territoires et de la Mer qui sont quotidiennement sur le terrain depuis mi-mars pour rencontrer les propriétaires en fonction des priorités et vérifier la mise en place des OLD, ou le cas échéant les conseiller ; ces agents reçoivent le concours des agents de la police rurale, qui interviennent sur l’ensemble du territoire communal ;

• l’accueil téléphonique et physique des propriétaires qui se questionnent sur leurs obligations par le service municipal département ou service de l’environnement (téléphone 04 13 29 58 90) ;

• la diffusion d’un large article consacré au sujet dans le magazine municipal* de février 2017.

Et à partir du 18 mai, la mise en place d’une campagne de sensibilisation sur les panneaux d’information de la ville (photo) et sur les réseaux sociaux